Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 20:29
Test #89 : Batman – The Video Game (GB)

Année : 1990

Editeur : Sunsoft

Genre : Action/Plateforme (un jeu GB quoi)

Plateforme : Game Boy

Speedrun : http://tasvideos.org/1430M.html


 

Auteurs : Atypique et Flappy


 

Quand Nicole sonne, Jack n'est pas loin


 

Ici Flappy. Je vous préviens, je vais commencer ce test par du larmoyant, du nostalgique, du souvenir, bref, je vais vous faire chier. Pendant quelques lignes seulement. Je vais vous parler de mon enfance, une époque où j'étais plus petit, voir moins grand qu'aujourd'hui. Plus jeune aussi. Ou moins vieux, c'est selon. Et...hé ! Non, restez ! Bon ok, j'arrête (mais j'allais parler de 3D et d'IA...). Batman, pour moi, il a quelque chose de personnel et de spécial : c'est le tout premier jeu auquel j'ai joué où on peut tirer sur d'autres (et donc, évidemment, je n'ai pu y jouer que chez des amis, avant de l'acheter 15 ans après pour 2€) ! Cela, à l'époque, m'avait émerveillé. Il en faut peu, pour un gamin de 8 ans...Mais revenons à nos bélants (oui, oui, je parle bien de moutons, comme Shaun qui est trop trop mignon...mais que son film est chiant !).

Appréciez ce bel effet de distortion...et cette musique presque funky !

Tirez les rideaux, éteignez les lumières, et commencez à vous baffrer de Pop-corn : l’événement est historique. ATTENTION ! Suspens… Le nouveau film Batman vient de sortir ! Nous sommes en l'an de grâce 1989, après avoir passé 23 ans sans nouvelles de Bruce Wayne et du Joker au Cinéma (ah, ce bon vieux Adam West ! ''Il y a des jours où on ne peut pas se débarrasser d'une bombe''). Tim Burton réalise ici le début d’une trilogie épique (en fait, une quadrilogie, mais en fait un diptyque, vu que les deux derniers ont été faits par Schumacher...mais vous savez, pris au trousilième degré, il est pas mal Batman et Robin !). Grosse attente du public, et grand succès tant critique que...ben publique, justement !

Et y a le tonnerre qui tonne.

Et y a le tonnerre qui tonne.

C'est donc tout naturellement que le jeu a été adapté en jeu vidéo sur à peu près tout ce qui pouvait le recevoir : NES, Megadrive, et, devinez quoi ? Allez quoi ! Mais si, vous savez bien, sinon vous ne seriez pas sur ce site ! Bon, voilà (quel suspens insoutenable) : Game boy. Et qui est aux fourneaux ? Nous retrouvons pour cet épisode Sunsoft, qui avait acquis la licence pour partie auprès de la Warner. Pour partie, car visiblement en dehors du personnage, du titre et très vaguement de l'histoire, il n'y a pas grand chose en rapport. La musique de Danny Elfman est totalement absente du jeu ! Il ne sera d'ailleurs pas le seul Batman signé Sunsoft sur GB. Ils auront le temps de faire un Return of the Joker discutable, avant de passer le flambeau à Konami pour l'excellent Batman The Animated Series, et eux de le passer à Acclaim pour réaliser des choses que la décence m'interdit de caractériser (mais bon, vous en trouverez un test là, de Batman Forever). Mais celui-ci, alors, Batman the video game (des fois qu'on veuille mettre la cartouche au magnétoscope), il vaut quoi ?

Les logiciels Soleil présentent l'Homme Chauve-souris, sous licence drôle de mort.

Les logiciels Soleil présentent l'Homme Chauve-souris, sous licence drôle de mort.

Avant d’entamer le test comme il se doit Soulignons le fait que les trois versions du jeu (et même l’épisode Arcade) sont totalement différentes les uns des autres, en raison des contraintes techniques que cela impose. En 1989 les bornes d’arcade étaient déjà plus puissantes que les consoles 16-bits dont la Megadrive fait partie, la NES était largement datée. Et la Gameboy ayant des relents de NES monochrome basse résolution, vous pouvez imaginer l'écart. Il fallait donc sortir des versions totalement différentes. Chose que l'on peut encore voir aujourd'hui, avec des versions PC dépassant en général de loin les versions consoles de salon. Sauf pour le dernier Batman, justement, injouable et surbaclé sur PC. Mais c'est un autre débat...

Probablement une des plus belles images du jeu !

Probablement une des plus belles images du jeu !

Un mot d'Atypique : «  Un jeu très accessible »

C’est ce que l’on remarque dés les premiers instants du jeu. Ou presque, mais j'y reviens rapidement. Après une cutscene assez bien réalisée où l’on nous explique très brièvement le scénario (je vous laisse deviner qui vous incarnez) : vous allez incarner Batman (zut, ça m'a échappé) et allez devoir arrêter Jack (non, pas celui du Titanic, l'autre) qui a investi l'usine chimique de Gotham (ouais, dans les films, il y a des ''usines chimiques'' dont on ne connaît pas la fonction, sinon produire des supers méchants !). Pour la suite, souvenez vous du film. Et si comme Atypique vous ne l'avez toujours pas vu (Shame...shame...shame...), vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Des décors d'une profondeur rarement atteinte...

Des décors d'une profondeur rarement atteinte...

Donc si je disais un peu plus haut que le jeu est très accessible (pas autant qu’un Mario quand même !), ''ou presque'', c’est surtout grâce à sa jouabilité, qui est disons, intéressante. Les déplacements sont fluides, et assez précis, mais demande un temps d'adaptation. En effet, les sauts, maître mouvement d'un jeu GB dont l'objectif est ''vous êtes à gauche, allez à droite. Et survivez aux précipices sans fond comme on en rencontre dans toute ville qui se respecte, et aux armées de loubards et de robots tueur que vous y croiserez'' présente, et c'est le moins qu'on puisse dire, une certaine inertie. Batounet est assez lourd, et un saut mal préparé vous enverra très probablement dans un puits sans fond (probablement une bouche d’égout de 12m de large donnant directement sur le centre de la Terre, un petit coin de paradis pour les amateurs de chaleur). Ce qui n’empêchera pas de changer de direction en plein saut, aberration typiquement vidéoludique à ne pas essayer chez soit : c'est réalisé par des professionnels. D'ailleurs, en parlant de loubards et de robots tueur, il faut croire que leur cerveau est assez simple. En effet, vous ne les verrez que faire quelques aller-retour, utilisant parfois leur armes. On voit d'ailleurs qu'ils n'ont pas tous le même niveau d'intelligence, entre ceux qui marchent en rond mais qui ne savent pas presser la gâchette, et ceux qui savent la presser mais qui sont irrésistiblement attirés par le vide...Mais d'ailleurs, elle se défend comment notre chauve-souris ? Avec un espèce de flingue dont les munitions évoluent selon les items ramassés. D'ailleurs autant vous prévenir tout de suite, si l'item « N » vous laissera votre arme normale (une bouboule qui traverse l'écran), évitez à tout prix le « S ». Ca doit vouloir dire « Super pourris », je ne vois pas trop d'autre chose, étant donné que notre tir s’évanouit dans l'éther après avoir parcouru la mirifique distance de 5 pixels. Oui, même sur Game Boy, c'est peu ! Je vous conseillerais plutôt le « A » qui, comme cette lettre l'indique, vous permet de tirer des batarangs/boomerangs destructeurs. D'ailleurs, on remarquera que Batman, dans ce jeu, tue. Et beaucoup. Pour un mec qui a décidé de ne jamais tuer, c'est con. Cela dit, vu la petite explosion résultat du contact entre un tir et un ennemi, peut-être ne tuons nous jamais rien de vivant (sauf peut-être le Joker). Pour vous protéger, vous avez droit à une barre de vie (on ne meurt pas au premier contact) et à d'éventuels "bat-bouclier" en forme de chauve-souris (sans dec) qui vous tournent autour.

Batou tire un coup.

Batou tire un coup.

Graphiquement le jeu n’est pas vraiment au top du top. Les décors sont pauvres, les sprites minuscules. C'est pas compliqué, on dirait que l'on joue à Batdwarf. C'est encore plus marrant quand Batman s’accroupit pour éviter des tirs, ou atteindre des cibles au sol. Cela dit, étant donné la précocité du jeu (il est sorti au début de la vie de la machine), c'est déboires sont excusables surtout pour un éditeur tiers (pensez a Castlevania par exemple, lui aussi sorti tôt). On va dire que comme ça, le jeu est très lisible ! A part quand, surement pour se prouver qu'ils pouvaient le faire, les développeurs nous mettent des éléments en premier plan cachant notre petite chauve-souris. Bof...

Me voilà protégé par mon bat-bouclier. J'aime les bat-gadgets, indispensables à toutes bat-aventures !

Me voilà protégé par mon bat-bouclier. J'aime les bat-gadgets, indispensables à toutes bat-aventures !

La difficulté est bien présente dans le jeu, mais elle est plus représentée par la construction des niveaux (pour partie destructibles) que par les ennemis, sauf quand ils deviennent nombreux. Fait rare pour ce type de jeu au début des années 90, votre progression n'est pas chronométrée. Aussi, prenez votre temps. Enfin pas trop, hein, il y a les piles à gérer. Mais inutile de foncer comme un dingue pour aller défoncer (littéralement) la porte de fin de niveau. Vous avez le temps d'observer, de sauter, de tomber et de recommencer. Jusqu'au Game Over, oui, mais bon, ça va. Vous pouvez donc contourner, avec un peu de patience, la difficulté finalement assez relevée du titre (deux piments sur trois selon l'échelle de Dark Souls).

La fameuse "usine chimique", elle aussi remplie de lourdaux loubards. Et de puits sans fond...

La fameuse "usine chimique", elle aussi remplie de lourdaux loubards. Et de puits sans fond...

Parlons un peu de la bande son et des musiques. Je vous l'écrivais il y a quelques lignes, les compositions de Danny Elfman n'ont pas pu être utilisées dans le jeu. Cela dit, les sons et musiques utilisés, s'ils n'évoqueront pas forcément Batman hors contexte, restent tout à fait écoutables. Pas d'aspirine à prévoir pour une fois !

Jouons avec Batman l'explorateur. Saurez-vous le trouver ?

Jouons avec Batman l'explorateur. Saurez-vous le trouver ?

Passons un peu au sujet qui fâche, la durée de vie, qui est ici vraiment très courte. Enfin, quand on arrive au bout après un peu d'entraînement. Si beaucoup se plaignent aujourd'hui du fait que ''les jeux c'est trop court, c'était mieux avant'', ils n'ont visiblement pas beaucoup joué sur GB, d'autant plus avec des adaptations filmiques. On peut estimer à 1h30 le temps de jeu pour en arriver au bout, 30 minutes si vous êtes rodés. C'est à peu près la même chose que pour Super Mario Land. La chose a été vaguement améliorée avec The Animated Series, et plus que considérablement allongé pour Batman Forever : il n'est pas possible de le finir (du moins, je n'y suis jamais parvenu...). Par contre pour ce dernier, prévoyez la dose de calmants...

 

Conclusion :

 

Graphismes : 5/10

Gameplay : 7/10

Durée de vie : 4/10

Son : 7,5/10

Scénario/Ambiance : 7/10

 

Les Plus :

 

- Jouabilité accessible...

- Batdwarf

- Musiques de bonne qualité, discrètes, rythmées et sans Aspirine !

- Batman tient dans sa main un bat-gun, très efficace contre les bat-méchant quand on se ballade dans les bat-rues !

 

Les Moins :
 

- ...mais qui nécessitera un peu de rodage.

- Graphismes à revoir (bon on est au début de vie de la Gameboy)

- Durée de vie courte

 

 

Note générale : 6/10
 

Nous n’allons pas vous mentir, Batman (le film, enfin, ''the video game'' du film) n’est pas un jeu parfait, exempt de défauts. On peut lui reprocher ses graphismes et sa durée de vie, d’accord,  mais voyons les choses du bon coté, au moins, on s’amuse ! Le reste on s’en fout (enfin presque) ! La première apparition de Batman sur Gameboy laisse une bonne impression surtout si on imagine ce qu'Acclaim aurait fait si les droit du jeu lui était déjà acquis. Bon après, dire ''le jeu est bon car d'autres auraient fait pire'' n'est pas forcélement un gage de qualité. Le fun est là, et c’est finalement ce qui fait un bon jeu sur Gameboy. Il ne nous reste qu'à tester Return of the Joker, et tout le panthéon Batbonhomme du support y sera passé ! Mais pas tout de suite… ! bref que vous soyez fan de Batman, de supers héros, ou que vous soyez juste un petit curieux qui aime les plateformers vaguement run'n gun, Batman vous satisfera le temps d'un début de soirée. Et sans médoc !

Mini batou en effort appréciable

Mini batou en effort appréciable

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens