Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 16:59

g09213p5ryx

 

 

Année : 1992

Editeur : Jaleco

Genre : Plateforme - Aventure

Plateforme : Game Boy

Speedrun : Avenging Spirit

 

Auteur : Flappy

 

 

Pour commencer, un bon jeu peu connu (et en partie responsable du nom du blog).

 

Avenging Spirit (U) 000

Sobre

 

Avenging Spirit, c’est d’abord une histoire « triste ». Vous êtes le petit ami de la fille d’un chercheur travaillant sur les fantômes. Une bande de gangster voulant tirer profit des recherches du vieux décident d’enlever la demoiselle. N’écoutant que votre courage vous vous interposez. 3 balles dans le buffet et on en parle plus, la gamine est enlevée. Et comme le jeu ne s’appelle pas Robocop, personne ne remettra le corps en état pour aller protéger veuve et orphelin (et surtout sauver la nana). Du coup le chercheur vous ressuscite, sous la forme d’un petit fantôme, le fameux Avenging Spirit, pour aller sauver sa fille. Cependant, ce petit fantôme a peu d’énergie, pour « survivre », il devra prendre possession des gens qu’il croise. Ainsi commence votre aventure.

 

Avenging Spirit (U) 001

Un petit problème...   

Avenging Spirit (U) 002

La possession 

Avenging Spirit (U) 003

C'est parti!


 

 

Graphisme : 6/10

 

Tout à fait honnêtes, les graphismes montrent surtout une assez importante variété de décors (qui restent cependant très urbain : la ville, l’usine, les toits, etc…), et surtout de personnages, avec des sprites suffisamment détaillés pour reconnaître les différents ennemis présents à l’écran. Les artworks présents entre les niveaux afin de raconter l’histoire sont très bien réalisés.

 

Avenging Spirit (U) 007

Avenging Spirit (U) 017

Avenging Spirit (U) 025

                                               Des boss à l'aspect très sérieux...

 

 

Gameplay : 9/10

 

Le gros intérêt du titre ! Si le gameplay en lui-même est simple (on est sur gameboy) avec un bouton d’action et un bouton de saut, la variété des gameplays est énorme, sachant que chaque personnage possédé a une attaque différente. On a alors 2 barres de vie, celle du personnage possédé (qui diminue quand il est touché), et l’énergie du fantôme, qui baisse quand il ne possède personne, et qui baisse un peu quand le personnage possédé est blessé.

Ainsi il est possible de prendre possession d’un gangster en imper avec un pistolet, d’un méca lanceur de missiles, d’un mage déguisé en chat lançant des éclairs, d’une petite fille lançant des ballons…explosifs ou encore d’un pervers cachant sous son manteau des chauve-souris. Oui, c’est assez barré. On se surprend à vouloir mourir régulièrement pour essayer un nouveau personnage !

A noter que le jeu ralenti quand trop de personnages (à partir de 4…) sont à l’écran et qu’ils utilisent leur capacité.

 

 

Avenging Spirit (U) 018

Avenging Spirit (U) 021

Avenging Spirit (U) 026

Paysages. On remarquera l'homme invisible sur l'image de droite (impossible d'intéragir avec...)

 

 

Durée de vie : 6/10

 

Si le jeu est sympa, il est relativement simple (pour l’époque), en ayant des continus infinis. Comme beaucoup de jeux de l’époque, il n’y a ni sauvegarde, ni mot de passe. Il est donc à finir d’une traite et c’est faisable en 1h, voir moins. On pourra cependant y revenir avec plaisir. On remarquera qu’il existe deux fins différentes.

 

 

Avenging Spirit (U) 005

Possession

 

Son : 5/10

 

Les musiques sont différentes à chaque niveau, un peu répétitives cependant. Si sur le coup les rythmes semblent entraînants, ils ne resteront pas en tête une fois la machine éteinte. Les bruitages sont très basiques, même pour une gameboy.

 

Avenging Spirit (U) 011

Toi, tu vas perdre ton libre-arbitre!

 

Scénario : 6/10

 

Certains mettent une bonne note de scénario à Mario dont l’histoire reste éternellement identique depuis 25 ans : sauver la princesse (qu’elle s’appelle Peach ou Daisy). Ici le fait de rajouter une dimension « scientifique », avec un amour perdu revenant sauver sa bien aimée rend le scénario un peu plus intéressant. Il reste cependant basique et n’est qu’une excuse pour justifier le jeu. Les artworks entre chaque niveau pour expliquer la progression du scénario (copine enlevée, copine pas là, oh l’immeuble du grand méchant) donnent un intérêt supplémentaire au jeu.

 

 

 

Conclusion

 

 

Les plus

 

- Un gameplay simple, efficace, varié et original

- Des musiques entraînantes

- Un scénario sympa

- FUN

Les moins

 

- Des graphismes un peu légers

- Des bruitages trop basiques

- Une durée de vie trop courte

 

 

 

 

 

Note Générale : 8/10

 

Relique d’un temps où un scénario compliqué et des graphismes léchés (surtout des graphismes léchés) n’étaient pas nécessaires pour avoir un jeu fun, Avenging Spirit est avant tout un petit jeu sans grande prétention vers lequel on se retournera régulièrement. La note peut paraître élevée, mais elle est vraiment à la hauteur du plaisir qu’on peut éprouver en y jouant.

 

Avenging Spirit (U) 008

Ca arrive (souvent...)

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

CellX07 29/08/2012 01:39

Bon test! Je n'ai pas ce jeu dans ma collection et n'y ai jamais jouer, mais si je tombe dessus je ne manquerai pas de le testé à mon tour.

flappy-spirit 29/08/2012 20:29



Je l'avais trouvé dans une boutique d'occase de Montréal, mais il me semble l'avoir croisé une fois dans une boutique parisienne, la cartouche doit donc être trouvable en France!


Content que cela t'ai plu!



ratach 28/06/2012 23:56

Le jeu a l'air trés complet et trés fun,bon test.

Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens