Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 19:48

cover.jpg

 

 

Année :1991

Editeur :Hi-Tech Expressions

Genre :Simulation de sous-marin dans des grottes toutes petites

Plateforme :Game Boy

Speedrun :Non

 

Auteur : Flappy

 

 

 

De la Connery tout ça j'vous dis !

 

 

Ce test a été proposé par ]Driver3[ sur jeuxvideo.com. L'idée était, je suppose, de trouver pire que Dragon's Lair. Et bien...je dirais : pas mal ! Car ce jeu, c'est une daube immonde. Ce jeu aurait dû couler la boite (mauvais jeu de mot : fait) !

 

Hunt for Red October, donc, inspiré (je suppose...) du film A la poursuite d'octobre rouge, avec Sir Sean Connery à l'écran. L'avait qu'à pas jouer dans Zardoz après sa traversée du désert quand on ne voulait plus de lui comme James Bond !

 

Mais bon, au moins, le jeu commence en racontant l'histoire. En fait non, c'est même avant l'écran titre que c'est raconté. Oui mais, ça raconte quoi ?

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_01.png Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_02.png Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_03.png

 

 

Le 12 novembre 1984 (une référence à Orwel?), une sous-marin russe de classe Typhon fait brièvement surface en Atlantique, juste au nord des Bermudes (va-t-on se retrouver sur une île préhistorique façon Bermuda Syndrome ? David Coperfield va-t-il encore faire disparaître des bateaux, car après tout, on n'en perd pas assez comme ça ? Que nenni mes bonnes gens!). C'est alors qu'il coule (normal pour un sous-marin, non ?...) après avoir souffert de fortes radiations (quand on dit qu'il faut sortir du nucléaire!). Certains rapports, non confirmés, indiquent qu'une partie de l'équipage (si si, le crew, zyva!) a été sauvé. Ce que nous allons vivre maintenant, à l'occasion d'une fabuleuse expérience de jeu (!), n'est, selon les gouvernements soviétique et américain, jamais arrivé...(tadada!)

 

Nous est alors servie une petite cinématique (5 images au moins) menant au titre du jeu. Si on n'a pas compris qu'elle était la référence rouge, c'est maintenant fait...

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_04.png

Manque plus qu'un gros CCCP

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_05.png

Y a de l'espoir...

 

 

Première chose : un mode deux joueurs ! Bon, je ne pourrai pas le commenter, il n'est pas accessible (et puis il faudrait trouver un second jeu et quelqu'un d'assez fou pour m'accompagner alors...), mais à priori, il est prévu ! Donc, 1 PLAYER alors.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_06.png

Mappemonde

 

 

Le début du jeu se passe visiblement près des côtes du Groenland. Et il faut croire que le fond de l'eau y est...bizarre.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_07.png

Welcome aboard submarine airlines (???)

 

 

Il semblerait que le fond marin y soit très montagneux, et parsemé de grottes. Bref, nous voilà aux commandes d'un sous-marin, et il va falloir se frayer un chemin jusqu'au bout des niveaux, en ramassant des items pour avoir des missiles, des vies ou des ondes dont l'utilité m'échappe encore (ça fait du bruit et rend le sous-marin transparent, on pourrait supposer que ça rend invisible, mais non...) tout en abattant une flopée d'autres sous-marins et autres bateaux (il ne semble d'ailleurs choquer personne que ce sous-marin sensé être discret soit attendu par toute une armée...).

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_08.png

Piti sous-marin casse-c**

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_13.png

Gros bateau à peu près inaccessibles

avec les torpilles normales...

 

 

Ces derniers sont d'ailleurs assez chiants, il tirent de grandes quantités de missiles à tête chercheuse, et sont presque intouchables avec des torpilles normales. Il faut donc gâcher presque tous nos missiles pour les abattre. En fait il faut les utiliser aussi sur les petits sous-marins. J'y reviens dans un instant...

Les items (missiles, etc.) se récupèrent dans de petites boites avec une lettre ou une icône dessus.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_11.png

Vie, missiles (x3)

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_09.png

Réparation

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_12.png

''Onde''

 

 

On a donc une barre de vie, qui se vide quand on prend un tire ou une paroi. Vu que le sous-marin est à peu près aussi gros que les grottes dans lesquelles on se déplace, autant dire que ça se vide vite. Le bas de l'écran donne une carte du niveau, avec emplacements des items et ennemis. On y trouve également notre barre de vie, le nombre de missiles, ondes, et vies dont on dispose. Et le score (ouais!!!).

On peut aussi s'amuser à tirer des torpilles en l'air.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_10.png

C'est drôle, non ?

 

 

Même si ça n'a pas l'air très excitant, qu'est ce qui permet de dire que ce jeu est mauvais ? Et bien...le plus simple sera de montrer :

 

 

 

 

Voici donc, en deux minutes, une partie complète Game Over inclus de Hunt(...). Ca donne envie hein ? C'est lourd, ce truc est d'une lenteur sans nom, les ennemis sont plus mobiles et nous arrosent de missile et autres torpilles...Je vais tenter de faire l'effort de finir au moins le premier niveau, mais sérieux c'est tellement dur...

 

(…)

 

Bon, la persévérance ça sert des fois. En définitive, les ondes servent de brouilleur pour les missiles à tête chercheuse. On peut survivre quelques secondes de plus quoi. En avançant dans le premier niveau, on croise deux porte-avions visiblement indestructibles (ce qui n'est pas le cas des avions et hélicoptères présents dessus, qui décollent régulièrement pour tenter de nous abattre. A priori, en restant planqué sous le porte-avions, ces ennemis volants s'autodétruisent...non, moi non plus je n'ai pas bien compris...On peut finalement atteindre la fin du niveau, mais la seule solution que j'ai trouvé pour la traverser (la fin), c'est d'y aller à reculons...Pourquoi pas, hein ?

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_15.png

Porte-avions contre sous-marin.

Les mots composés ? C'est quoi?

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_16.png

Tentez vous aussi l'expérience

de la brasse coulée inversée !

 

 

On se retrouve alors face à une sorte de mine sous-marine géante équipée de 4 antennes (il faudra comprendre qu'il faut les détruire...) et de 4 becs lanceurs de gros missiles chercheurs. Saloperie. Je ne me souviens pas du film, pour être honnête, mais je ne suis pas persuadé qu'il y ait eu une telle scène...

Une fois cette chose détruite, on se dirige vers le sud.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_17.png

Là-dite mine

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_18.png

Après tout,

elle est fait pour exploser!

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_19.png

Un petit tour au soleil ?

 

 

Aller vers le sud ne rapproche pas de mers plus chaudes visiblement : l'environnement est cette fois glacial, et c'est entre de grandes dents de glace qu'il faut slalomer.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_20.png

Des Mr Freeze!

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_21.png

On te garde au frais !

 

 

Et c'est là qu'on découvre à quel point on veut trouver des vies et des brouilleurs. Ils sont indispensables à la survie...enfin, à la continuité quoi...La fin du niveau nous amène face ah...euh...un truc qui fait penser aux stations des méchants mégalo dans les James Bond des années 60 (normal, avec Sean Connery!). Et euh...le but est juste de la traverser (en évitant des lasers et des myriades de tirs. Oui, avec un sous-marin lent comme une limace asthmatique...)

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_22.png

Entrée

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_23.png

Allons faire un peu de shooting

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_24.png

Sortie

 

 

S'en suis un petit tour au large des côtes irlandaises.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_25.png

Pas trop compliqué comme chemin

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_26.png

Un peu répétitif ? Noooon.

 

 

On apprendra alors qu'au large de l'Irlande, il y a des petite îles avec des palmiers. Tout ça se traverse tant bien que mal, et on finit par entrer sous un bâtiment.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_27.png

Coco?

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_28.png

Normal, au milieu de l'océan Atlantique

 

 

Et là...ben et là, ça va être la fin du test. Simplement parce qu'on spawn sur la trajectoire d'un immense boulet de canon qui peut détruire le sous-marin en un coup. Je n'ai donc pas vraiment eu le temps de voir cette espèce de base sous-marine hérissée de tourelles, et ne pourrai donc pas expliquer comment la vaincre. Snif (?).

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_29.png

Gros canon

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_30.png

Game Over...

 

 

Mais bon, on va dire merci à Internet pour les codes ! Je vais donc pouvoir choisir mon niveau...hum, 8, tout de même...

Niveau 4 donc. On passe au large des côtes portugaises. Tien d'ailleurs, en parlant d'Internet, j'ai enfin pu trouver le scénario : on essayer de rejoindre les côtes américaines avec un sous-marin russe, et les russes essaient de nous en empêcher. Du moins c'est ce que j'ai compris...

 

Les développeurs, visiblement très portés sur la géographie, nous offrent un niveau faisant penser à une barrière de corail, parsemée d'épaves de l'Amoco Cadiz. C'est charmant.

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_34.png

Ca va vite quand même!

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_35.png

KO rail?

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_36.png Remarque ça ressemble pas

mal au Titanic aussi...

 

 

Tout ça pour à la fin retrouver une copie de la base du niveau 2. En pire bien entendu...Bref.

 

Passons au niveau 5. On se rapproche des côtes américaines. Ce niveau 5 nous montre que soit les développeurs ont considéré que c'était le moment de consommer du crack en grande quantité, soit ce sont les mêmes développeurs que pour Dragon's Lair. On se retrouve sous l'eau dans un environnement faisant penser à la fois à la Grèce antique et à l'Egypte...

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_31.png

Plein Ouest

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_32.png

Des colonnes égyptiennes

sur une pyramide

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_33.png

Un temple grecque...

 

 

Niiiiveau 6 maintenant donc...(à noter que je dois refaire le code à chaque fois...)

Sans explication aucune, le sous-marin décide finalement d'aller faire un tour en Afrique. Peut-être parce qu'au moins, là bas, il y a des villes...

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_37.png

Bah non finalement, sud-est

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_38.png

Du maquis au fond de l'eau!

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_40.png

Zolie ville

 

 

On y trouvera aussi bon nombre de stalactites, et la fin nous réservera une seconde cité recouverte de canons. Un vrai bonheur...

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_39.png

La spéléo ne se fait pas sous

l'eau on vous avait dis!

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_41.png

La cité du bonheur...

 

 

Niveau 7 !! (nan rêvez pas, j'ai fais un code). Allez, on va maintenant vers les pays d'Amérique centrale. Je me demande si le pilote n'est pas complètement bourré. Ouais, ça doit être ça. Cette fois, ce ne sont plus des stalactites mais des gros pavés, partout. Et on essaie de nous faire passer dans des passages types au pixel près. Et ça marche...

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_42.png

Hips, allez, à l'ouecht maintenant...hips !

(journal de bord)

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_43.png

C'est bô

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_44.png

Pervers...

 

 

Et le boss à la fin nous montre que ça peut toujours être pire. Cette fois, c'est une sorte de base avec des canons, des bulles qui nous font monter (sans pouvoir rien y faire) et s'écraser contre des piquants au plafond. Bref, comme diraient certains, que du bonheur !

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_45.png

Encore une cité... (journal de bord)

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_46.png

Des bubulles !!

 

 

Dernier code, dernier niveau : le 8. La fin de la douleur...Si on veut. Cette fois, direction le golfe du Mexique. Et là, j'ai appris que les mexicains étaient des spécialistes des constructions sous-marines brise burnes (non, pas Brisbane, j'ai dis qu'on était au Mexique, pas en Australie!). Et c'est pas le dernier niveau pour rien, c'est pire encore que le reste. Je ne verrai jamais la fin...zuuuut. (on peut quand même la voir sur Youtube si ça vous intéresse...)

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_47.png

On a plus d'alcool,

je veux de la tequila !

(journal de bord)

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_48.png

Des missiles plaqués sous

des armatures en métal.

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_50.png

Je les hais, mais je les hais !

 

 

 

Graphismes : 6,5/10

 

C'est pas moche (encore que le sous-marin ne soit vraiment pas terrible) mais c'est tout le temps la même chose. Bon ok de temps en temps rajouter une petite ville, un bateau, tout ça, c'est sympa. Mais tant qu'à faire des trucs bizarres (comme la cuite du pilote), autant carrément aller dans l'espace... !

 

 

Gameplay : 3/10

 

Un mot pour le définir : affreux. C'est lent, c'est peu maniable, c'est pas agréable à jouer. Nan vraiment, c'est sûrement le pire point du jeu...

 

 

Durée de vie : 6/10

 

8 niveaux, c'est quand même pas mal. Bon, comme il n'y a pas de sauvegarde, faut tout se taper d'une traite (ou avoir le code). Mais franchement, je ne rejouerai jamais à ce jeu !

 

 

Son : 5/10

 

Sans être transcendantes, les musiques restent sympa. Le soucis, c'est qu'ils ont mal géré la quantité de voix, et du coup régulièrement les bruitages sautent (ils ont quand même mis la musique en premier plan). En particulier quand on déclenche le brouilleur. Le son devient vraiment affreux dans ce cas...

 

 

Scénario/Ambiance : 5/10

 

Le film est inspiré d'un bouquin de Tom Clancy (encore un, oui), mais je ne pense pas qu'on puisse vraiment dire que le jeu a un scénario, en dehors des 3 lignes de textes au début. Niveau ambiance...je trouve ça très moyen aussi. De toute façon, les développeurs ne se sont pas trop embêtés avec ça ("qui a vu le film ? Personne ? Bah, on s'en fou, ça parle de sous-marin je crois, on fout la tête à Connery et c'est bon!").

 

 

Conclusion

 

Les plus

 

- Une certaine direction artistique

- Une belle croisière!

Les moins

 

- Le gameplay

- J'en ai marre de faire de la

prévention contre la drogue et l'alcool...

 

 

 

Note générale : 5/10

 

Le soucis d'un jeu comme celui-ci, c'est qu'en dehors d'un gros défaut (son gameplay affreusement lent), il n'y a pas grand chose à en dire. Il n'est pas foncièrement mauvais, mais malheureusement pas bon non plus. Si le premier niveau peut-être intéressant une fois maîtrisé le délicat maniement du sous-marin, on répète encore et encore les mêmes actions, et au final on s'ennuie. Les boss viennent un peu bousculer la routine qui s'installe dans les niveaux, mais sont tellement durs qu'on n'a guère de plaisir à les affronter.

Ah si, une chose, cette fois on ne traite pas de drogue, mais d'alcool ! Pas étonnant qu'il pète un câble en étant à ce point entouré d'eau !

 

Hunt-for-Red-October--The--USA--Europe-_14.png

C'est toujours mieux que l'image de fin du jeu...

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens