Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 20:02

battle_arena_toshinden_11_box_front.jpg

 

 

Année :1996

Éditeur :Takara

Genre :Baston manga à gros yeux

Plateforme :Game Boy

Speedrun :Non

 

Auteur : Flappy

 

 

 

Bourre-pif

 

Je vous avais parlé il y a quelques temps de Primal Rage, un des rares jeux de baston de la game boy, siégeant plus ou moins fièrement au milieu d'un médiocre Street Fighter 2 ou de 3 épisodes de Mortal Kombat aux graphismes...indignes des versions ayant fait son succès.

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_01.png

Poupou

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_02.png

Pidou ?

 

 

Le jeu du jour est donc un autre jeu de baston. Le meilleur auquel j'ai joué sur game boy (ça, c'est dit!). Mais ce jeu a une histoire (je veux dire, dans la réalité). En fait, c'est un des premiers jeux de combat 3D sur Playstation, et un des premiers à profiter de l'effet de profondeur permettant de faire des pas de côté. Et surtout, c'est un jeu de combat à l'arme blanche (à l'arme tout court en fait), sorti un an avant Soul Edge (qui a initié la série des Soul Calibur), sorti en 1995 (Battle Arena Toshinden opus Playstation étant sorti en 1994).

Voilà pour l'Histoire, place à la Game Boy !

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_03.png

 

 

La console à peine allumée, on a droit à une petite animation d'une jolie demoiselle lourdement équipée (ce qui ne l'empêche pas, manga oblige, d'avoir les bras et les cuisses à l'air!). Avant même de parler du jeu, je pense qu'il faut mettre en avant la quantité d'options réglables !

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_04.png Battle-Arena-Toshinden--U---S----_05.png

 

 

Outre la présence d'un mode multijoueur (qui peut fonctionner en stand-alone sur Super Game Boy ! Je n'ai pas vu d'autres jeux faisant cela pour le moment !), on trouve ici 4 niveaux de difficulté, des réglages divers sur la gestion des combats (nombre de points pour gagner, de vie, etc.). Et même des réglages dont je n'ai pas la moindre idée en n'ayant pas la notice du jeu...(ça sert à quoi BGM et SE????).

Mais parlons du jeu maintenant !

 

Déjà, niveau histoire, le jeu est...disons...assez classique !

Huit combattants liés par une destiné commune se retrouvent au Battle Arena Toshinden (impossible de trouver la traduction de ce dernier mot...), un tournoi de baston géré par une société secrète portant un nom des plus originaux : ''Secret Society''. Ouais, là, ils ne se sont pas foulés, c'est sûr...

Chacun combat pour ses raisons : amour, gloire (et beautéééééé?), fortune. Quoi qu'il arrive, chacun fera de son mieux (surtout moi!).

 

Et bien, il n'y a plus qu'à lancer le jeu !

 

Comme précisé précédemment, le tournois permet d'incarner non pas des ongles, mais huit combattants :

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_06.png

Eiji

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_07.png

Kayin

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_08.png

Sofia

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_09.png

Rungo

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_10.png

Fo

(si si,un nom de moins de 4 lettres,

c'est possible!)

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_11.png

Mondo

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_12.png

Duke

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_13.png Ellis

 

 

 

Pour d'évidentes raisons d'anonymat, je me contenterai de ne suivre l'histoire que d'un d'entre eux. Ce qui n'a rien à voir avec l'anonymat. En fait c'est plutôt un problème de montre. Non pas qu'elle soit cassée, mais si j'essaie de suivre les 8 histoires, ça risque d'être long...(c'est pas mal de faire 3h de train de temps en temps!). Quoi ? Rien à foutre de ma vie ? Oh ça va hein...

 

Donc, prenons en un au hasard, le premier tien, Eiji ! Le jeu s'ouvre sur un Artwork très sympathique où l'on apprend...

 

Battle Arena Toshinden (U) [S][!] 14 Battle-Arena-Toshinden--U---S----_16.png Battle-Arena-Toshinden--U---S----_17.png Battle-Arena-Toshinden--U---S----_19.png
Battle-Arena-Toshinden--U---S----_20.png Battle-Arena-Toshinden--U---S----_21.png Battle-Arena-Toshinden--U---S----_22.png

 

 

Voilà. Ah merde, c'est de l'anglais. Encore on a de la chance, ça aurait pu être du japonais ! Eiji discute avec Emi (sa petite sœur?) qui lui remet une lettre : celle d'invitation au tournois. Il s'en va en courant alors qu'Emi l'appelle, sa voix se perdant tel un écho dans le crépuscule...(c'est bô!). Enfin bon, sa voix le gratifiant d'un sympathique ''Idiot !!!''

 

Et c'est l'heure du premier combat.

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_23.png

VS !

 

 

Premier combat donc, face à Rungo (Stor?). On découvre alors que Eiji se bat avec un sabre (répondant au doux nom de Byakko), Rungo lui préférant la batte de baseball. Le combat a simplement lieu sur un tatami avec montagnes en arrière plan (c'est reposant parait-il).

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_24.png

Bout ?

On dit pas Round d'habitude?

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_25.png

Mouhahaha

je t'ai éjecté !!

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_26.png

Bah hé qu'est ce tu crois ?

(merci le mode facile...)

 

 

Et là, il faut bien admettre que la jouabilité est exemplaire : le jeu est fluide, le perso répond très bien aux commandes, avec une palette de mouvements très large (arme, poing, pied, saut, charge, prises, attaques spéciales (genre boule de feu!), attaque critique (quand il reste moins de 10% de vie)) pour le support (faut pas non plus s'attendre à un DoA ou un Tekken, on est sur GB rappelez-vous!).

Et comme je joue en facile, j'ai gagné !

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_27.png

Sans maîtrise, la puissance n'est rien (ou à peu près...)

 

 

Le faux ancien Beatles vaincu, on se fait attaquer par un ressortissant jazzistique : Duke.

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_28.png

Deux noms soit 8 lettres

(dont 5 voyelles!)

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_29.png

En mode château

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_30.png Tu as grandi petit scarabée,

mais pas assez !

 

 

Celui-ci est plutôt porté sur les épées à deux-mains immenses (mon ami Clad!) et les vieux châteaux. Et en plus, il se bat, c'est cool non ?

 

Retour en plein air pour un combat épique face à un petit vieux au nom bien chinois : Fo.

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_31.png

Soupe vietnamienne

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_32.png

Myopie?

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_33.png

Pauvre vieux...

 

 

On pourra se poser des questions sur la vue du-dit chinois, celui-ci ressemblant étrangement à une grosse taupe quand on regarde son arme : une paire de grandes griffes dignes d'un certain personnage Marvel...Mais bon, j'ai de l'anti-taupe donc...

 

Maintenant, direction l'île de Pacques, et en avion visiblement (mais attention, un avion à Ellis!).

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_34.png

Ca marche aussi

pour les bateaux

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_35.png

On va chercher les œufs?

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_36.png

Pas un peu macho

sur les bords ?

 

 

Ellis donc, qui semble être la demoiselle ouvrant le jeu (si si, retournez voir au début de l'article!), se bat avec des dagues et une cape ressemblant à un gros nœud dans le dos. Une fois le nœud défaits, c'est sa défaite !

 

On retourne en Chine devant un temple pour affronter Mondo.

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_37.png

Il a Bondo

(ouais, je sais, c'est

de pire en pire...)

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_38.png

Lance!

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_39.png

Pas mauvais

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_40.png

(pas assez bon!)

 

 

Mondo, lui, il aime les lances. Ou les massues, c'est pas très clair. Mais il aime ça. Mais je l'ai cassée. Dommaaaaaaaage...

 

On va ensuite aller dans une grotte de glace pour combattre la capitale de la Bulgarie : Sofia.

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_41.png

Elle ressemble pas un peu à Ivy

(Soul Calibur)?

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_42.png

Un fouet ?

Oui, elle lui ressemble!

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_43.png

Du gâteau !

 

 

Ah, Sofia, la sado-maso de service en tenue de latex avec fouet en option obligatoire. Une vraie inspiration pour l'Ivy de Soul Calibur (je dois l'avoir assez écrit pour qu'on le comprenne ^^). Une fois ligotée, on passe à la suite !

 

La suite, donc, nous mène en ville pour combattre Kayin.

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_44.png

Pas mieux l'un que l'autre...

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_45.png

Là où on voit que le

11 septembre n'est pas

encore passé par là

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_46.png T'es moins fort-euh !

 

 

Ce dernier combat face à un adversaire ''normal'' nous amène à un combat de sabres sur un plateau en pleine ville (un toit de building sûrement?). Kayin et Eiji semblent être les Ryu et Ken de Street Fighter. Deux potes que se tapent sur la gueule quoi. 'Lui ai fait ravaler son sabre !

 

Tout ça pour se battre finalement contre...soit-même !

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_47.png

Un air de...ressemblance?

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_48.png

Comme son ombre...

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_49.png

Cocotte minute !

 

 

Ou plutôt contre son double obscure, sur fond de montagnes. Un des combats les plus difficile en fait. Mais bon, une fois embrocher par son propre sabre, l'ombre s'envole...

 

Et là...et bien, ça n'est pas finis. Car finalement, il y a un autre adversaire final (tout ça pour quelle finalité, je vous le demande !) : Gaia !

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_50.png

 

 

(Bon par contre, niveau déesse de la terre, on fait mieux...)

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_51.png

Qu'il est laid!

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_52.png

Ridicule même

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_53.png

La preuve ^^

 

 

On se bat donc face à Gaia, espèce de coléoptère géant sur 2 pattes agissant dans un monde de colonnes digne des arrières plans des séries animées des années 80 ! Et il combat avec une grosse épée, mais ça ne l'empêche pas de perdre !

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_54.png

Le tournoie est fini

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_56.png

De quoi gagner de nouveaux perso ?

 

 

Une fois vaincu, le tournoie et fini, et on nous donne un code pour récupérer d'autres combattants, dont Gaia. Malheureusement, quand j'utilise le-dit code, je n'obtient rien...snif. Le jeu en profite quand même pour dire ''merci !''

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_57.png

De rien !

 

 

Et voilà. Allez, pour le plaisir, sans vous en donner toutes les histoires, je vous file quand même les artworks de chaque perso :

 

Battle Arena Toshinden (U) [S][!] 15

Kayin

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_18.png

Sofia

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_58.png

Rungo

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_59.png

Fo

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_60.png

Mondo

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_61.png

Duke

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_62.png

Ellis

 

 

 

Graphismes : 7,5/10

 

Le jeu est beau. Mais comme beaucoup de jeux de combat, il a pour défaut d'avoir un nombre trop limité d'environnements pour permettre une grande diversité. On notera tout de même que les niveaux sont tous bien différents, et que le jeu est parsemé de beaux Artworks. Cool !

 

 

Gameplay : 9/10

 

Très maniable, avec une quantité de coups impressionnante vu le nombre de boutons, et surtout des coups différents pour chaque personnage ! Une vrai réussite !

 

 

Durée de vie : 8/10

 

Pour tous faire, il faut du temps. Quand je dis tous, je veux dire tous les modes de jeux, les histoires de tous les perso, etc. Bon, il n'y a pas de sauvegarde, mais qu'importe, on récupère des codes pour débloquer les personnages (oui oui oui je n'ai pas réussi à le faire...beuh!).

Et en plus il y a un mode multijoueur via câble ou via Game Boy player en stand alone ! J'ai pu faire une partie en multi sur ma SNES, c'est la première fois ! Youhou !

 

 

Son : 7/10

 

Sympa dans l'ensemble, les mélodies sont assez nombreuses et les bruitages bien réalisés.

 

 

Scénario/Ambiance : 8/10

 

Des histoires pour chaque personnage, pas forcément très fouillées, mais qui existent. C'est rare, sur GB !

 

 

Conclusion

 

Les plus

 

- Les graphismes

- Le gameplay

- Le multi

- Les histoires (avec une pointe d'humour!)

- La tenue en latex d'Iv...de Sofia

- J'ai à peu près tout mis non ?

Les moins

 

- Là, ça devient dur

- Les codes que je n'arrive pas à faire ?

(bon ok, ça c'est moi)

- … ?

 

 

Note générale : 8/10

 

Un portage playstation sur Game Boy réussi. Très réussi même ! Avec 8 perso de base, 10 à 12 quand on débloque les autres, des techniques différentes pour chacun, des niveaux différents pour chacun et une histoire pour tous, on obtient un jeu qui aurait été une catastrophe si le gameplay n'avait été un petit bijou. Un indispensable pour tout amateur de jeu de combat. Un essai obligatoire pour toute personne ayant une SNES, 2 manettes et un super Game Boy.

Direction l'arène !

 

Battle-Arena-Toshinden--U---S----_55.png

Ah...

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens