Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 18:59

Superman_-Gameboy-.jpg

 

 

Année :1997

Éditeur :Titus Software

Genre :Beat Them All ? ''Plateforme'' ?

Plateforme :Game Boy

Speedrun :Non

 

Auteur :Flappy

 

 

Un slip sur le pantalon

 

 

D'entrée de jeu (ahah) je vous préviens, on a ici affaire à du lourd. Du très très lourd ! Vous avez probablement, si vous êtes comme moi légèrement pervers et aimez regarder de pauvres testeurs souffrir sur d'affreux ratages vidéo-ludiques, déjà vu une vidéo sur le jeu Superman 64, un des pires jeux de la défunte N64. Et bien sachez que le jeu que l'on va voir aujourd'hui, c'est un peu le brouillon de ce Superman...

 

Superman--USA--Europe-_01.png

On aurait presque pu y croire

 

 

Je vais pas y aller par 4 chemins : ce jeu est un des pires auxquels j'ai pu jouer sur cette machine. C'est un viol pur est simple de la licence Superman. Je ne présenterai que les 3 premiers niveaux (c'est déjà un exploit d'être arrivé si loin), et j'aurai du mal à vous expliquer le scénario...pour la simple raison que les niveaux enchaînés ne laissent pas croire à la simple présence d'un scénario : ils n'ont (presque) aucun rapport entre eux. Presque, car dans tous les cas, on contrôle la même bouillie de pixels qui doit récupérer des clefs.

 

Superman--USA--Europe-_02.png

Fulguro-poing (ben quoi?)

Superman--USA--Europe-_03.png

C'est qui, lui ?

 

 

Après nous avoir proposé une écran représentant de façon plutôt convaincante le héros que l'on va contrôler, le jeu nous balance 3 lignes de scénario : Vous entendez un appel à l'aide. Mais c'est un piège. Vainquez les ''Marcheurs de l'Ombre''. 4 clefs à trouver.

Et c'est tout. Qui sont les Marcheurs de l'Ombre ? A quoi servent les clefs ? Aucune idée. Le niveau commence, c'est à peine si on reconnaît Superman, et la musique vous arrachera les tympans. Mais n'allez pas imaginer que le pire est passé...

 

Superman--USA--Europe-_04.png

Réduit à ramper au sol

Superman--USA--Europe-_07.png

Flying grenades

 

 

Le personnage est une vraie purge à contrôler. Les contrôles sont pourtant on ne peut plus simple : les directions pour aller à gauche ou à droite, ou ramper à gauche ou à droite. A pour voler, B pour donner un coup de poing. Aucun des autres pouvoirs de l'homme en slip n'est disponible (rayon laser, résistance aux balles, etc.), sauf celui (?) consistant à faire un rapide pas de côté en pressant haut et B. Mais c'est affreusement mal géré, il vole n'importe comment et les tirs de vos ennemis (probablement les fameux Marcheurs de l'Ombre) semblent boostés à la cryptonite, vu qu'ils nous explosent assez facilement. Ils sont d'ailleurs extrêmement rapides, ces tirs. Impossible de les éviter ! Par contre, Supertruc, il est surtout super-manchot : ses coups atteignent rarement ses cibles sans que lui-même ne soit touché. Sans oublier les grenades volantes (normal, non?), et le fait qu'il soit souvent nécessaire de ramper comme une grosse limace pour atteindre un ennemi sans être touché par ses tirs. Ce qui n’empêche pas de se prendre un dégât de collision en frappant...Enfin, on trouve les clefs sur les ennemis abattus, et quelques unes qui volent, aussi (normal, non?), et à la fin, on trouve des carrés psychédéliques qui font passer au niveau suivant.

 

Superman--USA--Europe-_08.png

Bien joué, Dugland  

 

 

Le niveau passé, un nouvel écran Made for Scénario apparaît.

 

Superman--USA--Europe-_09.png

Bio-électron (non?)

Superman--USA--Europe-_10.png

La ville de la ligne 14

 

 

Cette fois, alors que l'on jette un œil sur Metropolis (la ville protégée par Superman, il est pas assez payé pour protéger d'autres villes), les Envahisseurs commencent à attaquer. Avec 2 clefs à trouver. Qui sont ces Envahisseurs ? Quel rapport avec les Marcheurs de l'Ombre ? Ou avec les clefs ? Vas savoir. Toujours est-il que l'on doit traverser un niveau en scrolling horizontal en évitant des mecs en jet pack immobiles et en ramassant des clefs. Niveau fini en 30 secondes...En avant donc pour le niveau 3 !

 

Superman--USA--Europe-_11.png

Hadoken (bon ok...)

Superman--USA--Europe-_12.png

Encore des grenades

Superman--USA--Europe-_13.png

Une échelle et un arc électrique.

Oui oui, c'est bien ça qu'il y a

à voir.

 

 

Et c'est parti pour la visite de l'usine Lexcorp, appartenant au vieil ennemi de Superman. Il faudra au passage exploser un robot (le Lexoskel 5000) et ramasser 2 clefs. Toujours aucun moyen de savoir si ça a un quelconque rapport avec les niveaux précédents...Et là, le level design qui n'était déjà pas génial sur les niveaux précédents devient complètement débile : des échelles sur lesquelles on ne monte pas (on vole!), des portes dans lesquelles on n'entre pas, des interrupteurs pour éteindre des arcs électriques en appuyant sur ON...Notez que l'on retrouve nos fameux Marcheurs de l'Ombre (ou du moins, des mecs avec le même design et la même façon d'attaquer). Oh, et puis, pour regagner de la vie, il faut ramasser des cristaux. Donc on peut légitimement imaginer qu'il s'agit de cryptonite, sensée être le seul point faible de Superman. On peut donc honnêtement se demander si les gens de chez Titus ont un jour regardé le moindre épisode, lu le moindre comics ou regardé le moindre film de Superman.

 

Le tout, toujours servi par une affreuse musique et des bruitages bien en deçà de ce que le console peut offrir...

 

 

Graphismes : 5/10

 

Si les décors sont potables bien que parfois bizarrement agencés, le jeu pèche par ses personnages. Tout ce qui est plus ou moins humanoïde est tellement mal réalisé que même Superman est méconnaissable... !

 

 

Gameplay : 2/10

 

Dégueulasse. Pauvre. Insultant pour l'univers de DC Comics. Avec le son, c'est probablement le pire critère pour ce jeu : mal géré, avec un personnage lent et difficile à contrôler, et virant la plupart des pouvoirs du super-héros.

 

 

Durée de vie : 2/10

 

Ce jeu, on y joue une fois. 5 minutes. Et on le range, s'il est encore en état. Et surtout, surtout, on le garde de côté jusqu'à ce que tout le monde ait oublié, et que ça devienne un objet de collection à revendre quelques euros...

 

 

Son : 1/10

 

Je ne l'ai pas encore dis, mais je vais mettre un warning Infogrames. Mais en pire. Vraiment en pire. Et les bruitages sont mauvais, eux aussi. Seule la musique de mort ressemble un peu à celle de Superman. Coupez le son, ça vaut mieux.

 

 

Scénario/Ambiance : 2/10

 

Scénario sans logique, ambiance ratée (à part Luthor et Metropolis, je ne vois pas le rapport avec Superman), bref, tout est à jeter...

 

 

Conclusion

 

Les plus

 

- Le dessin de l'intro

- Un slip sur le pantalon, trop lol !

- Une magnifique pièce de plastique façonnée

avec amour par de petits ouvriers japonais

Les moins

 

- Un viol de la série

- Le gameplay, le son, l'image, la durée de vie

- Le bout de plastique est même pas foutu

de voler tout seul !

 

 

Note générale : 2/10

 

A ben ouais, hein. Quand on produit un jeu sur quelque chose dont on ne sait rien (et faut le faire, passer à côté des séries, BD, films, jeux pas ratés, etc.), on a de fortes chances de faire n'importe quoi. Et les gars de Titus l'ont très bien fait, le n'importe quoi : tout, je dis bien tout est à jeter dans ce jeu ! Jusqu'à bafouer les principes les plus simples du personnage (résistance aux balles, etc.). Et des ETC., il y en a dans ce test, pour exprimer la montagne de What The Fuck ?qu'il est capable d'édifier ! C'est bien édifiant, tien...Bref, peu de choses à dire en plus, sinon que le jeu mériterait un bon Shoryuken !

 

Superman--USA--Europe-_05.png

Ah si, ils ont récupéré

un autre truc de Superman

Superman--USA--Europe-_06.png

Ben oui, hein, on peut faire un mauvais jeu,

tant que le Game Over est réussi...

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens