Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 22:56

Spice-World001.jpg

Ça promet...

 

 

Année : 1998

Editeur : Sony

Genre : Musique et danse

Plateforme : Playstation

Speedrun : Non, et c'est pas étonnant... (vous allez comprendre)

 

Auteur : Flappy

 

 

 

 

Cinq épices : mélange aromatique constitué de poivre noir, girofle, cannelle, muscade, et gingembre

 

 

 

Cette semaine, un premier test hors-série, spécial à plusieurs égards. Tout d'abord, il a été réalisé dans une souffrance absolue (pas nouveau) pour le Spondéaasm, le journal de l'Association des Anciens de Science et Musicologie. A cette occasion, je voulais donc faire un test d'un jeu musical. Mais il n'y en a pas, ou presque, sur Game Boy. Et puis, à l'occasion d'un gag du Quatuor reprenant un tube des nanas épicées, je me suis souvenu de l'immondice descendue par toute les critiques à l'époque que vous allez (re)découvrir aujourd'hui. Enfin, j'espère surtout découvrir, car vu le prix des jeux de Playstation à l'époque, ça aurait été un sacré gâchis. Heureusement, je l'ai acheté exprès pour ce test, vive les Cash Converter et leurs jeux à 2€ (ça reste cher quand même). Bref.

   

 

snap_015.png

En pleine « répète »

snap_009.png

Au moins, là, c'est regardable

 

 

Mais avant de parler du jeu, commençons par regarder derrière la boite :

 

Spice-World002-copie-1.jpg

 

 

Si cela pue le produit d'exploitation à mort, c'est au moins relativement dénué d'erreur syntaxique ou grammaticale (encore que). Mais c'est ce qu'il y a tout en bas qui m'a marqué :

   

 

Produit Spice Girls officiel

Entièrement approuvé par les Spice Girls elles-mêmes.

 

 

Finalement, la seule vraie accroche, elle est là, le reste, on s'en fout. Étonnamment, c'est justement ce qui fait tiquer quant au programme qui nous attend...

 

snap_002.png

Va pour Geri (merci la notice)

 

Lancement du jeu, on se retrouve devant les 5 en train de répéter leur dernière chorégraphie. Approuvé par les Spice Girls ? Soit elles n'ont pas beaucoup d'amour-propre, soit elles n'ont rien vu...Les filles sont reprises façon manga-gros-yeux-grosse-tête, avec, qualité Playstation oblige, l'option gros-cube. Cela terminé, on peut choisir l'une d'entre elles pour parcourir le monde épicé. Au moins, le jeu est en français...

 

snap_003.png

The Spice World

 

Plusieurs modes de jeux s'offrent alors au fan avide de...de pas grand-chose, faut espérer...

Premier mode : le studio de mixage. Un coup de chaussure à semelle compensée, et on quitte une Saturne flashie pour rencontre un DJ parlant avec un accent arabe digne des plus mauvais doublages du cinéma...hallucinant...et hilarant ! Et le but ici, c'est de choisir une chanson (parmi 5, je savais qu'elles n'avaient pas beaucoup produit, mais quand même!), puis de faire son propre mix à partir de 9 samples de la chanson. J'ai fait le test avec Wanabe, et ça ressemble à rien !!

 

snap_004.png

If you wanna be my lover, you

snap_005.png

gotta get with my friends

 Et quelles amies !...

 

Et là, le grand jeu consiste à quitter l'écran ! Après avoir subis, impuissant, mon remix de Wanabe pendant 5 minutes, j'ai finis pas trouver qu'en appuyant sur select on pouvait quitter...Bref, quelques pas plus loin, on se retrouve sur la séance d’entraînement. Pour savoir de quoi, il faut entrer...ce que la nana refuse, en parlant en français, texto : « Je le regrette mes chéris mais vous ne pouvez pas ». Le tout enregistré avec les pieds, sinon ça aurait fait pro...Du coup, encore quelques pas pour se retrouver à l'enregistrement de danse. Même refus. Puis le studio télé. Idem. J'ai jamais eu de chance avec les filles...

 

Finalement, on ne peut entrer que dans la tv spice, vidéo où l'on apprend beaucoup de choses indispensables sur la philosophie de vie à entretenir en cas de reclus monastique en montagne. Par exemple, on en apprend plus sur les « choses folles » qu'elles ont du faire à la télé, comment s'est passé le tournage du film Spice World (ah bah oui c'est vrai que c'est sorti en même temps que le film éponyme...fort heureusement je ne bosse pas sur Nanarland...) ou encore ce que pense Nelson Mandela des Spice Girls. Que de l'indispensable, donc.

 

snap_006.png snap_007.png snap_010.png

Indispensable

 

Bon, après lecture de la notice, il semble que pour accéder à la suite des festivités, il faille enregistrer un morceau en 18 échantillons. Comme ça me saoule, j'ai fait 18 fois le même échantillon de Wanabe. Une fois dans la séance d’entraînement, je suis accueilli(e) par un Jimy Hendrix à la voix envoûtante sur un dancefloor Disco. Et l'entraînement de danse commence, il faut appuyer sur des boutons qui foncent vers l'écran tout en écoutant Jimy prononçant des remarques dignes d'un film porno (ou de DSK dans les Guignols peut-être...), sur fond du mix que l'on a enregistré. Bien entendu, ça ne ressemble à rien...

 

snap_008.png snap_011.png

 Tortilles-toi!

 

Passons à l'enregistrement de danse. Une voix (sûrement celle de Jimy) est contente de nous revoir. Et là, j'ai rien compris. Visiblement, il faut que j'appuie sur des boutons. Probablement les mêmes que pour l'entraînement, il fallait sûrement que je l'apprenne par cœur. Et puis quoi encore ? Bref je quitte ça de force après avoir appuyé sur le même bouton tout le temps...

 

snap_012.png snap_013.png

Un show de folie !

 

Bon ben, go to the studio télé alors ! (après avoir enregistré 5 fois la même danse!). Et là, il n'y a plus qu'à écouter un réalisateur sous valium lancer sa caméra et regarder les filles danser la catastrophe répétée précédemment. A la fin, notre réalisateur d'une voix un peu folle nous propose de garder la prise. Comme on va pas s'emmerder à en faire plus : oui !

Great Show, we gotta go !

Nan sérieux ? J'ai finis le jeu ? En même pas 30 minutes de test ?...Tant mieux !

 

snap_014.png

Great Show !

 

 

Bien, passons aux notes (mouahahahah!)

 

 

Graphisme : 3/10

 

Comment dire ? Aucune variété, aucun environnement. Les filles se reconnaissent et il y a quelques beaux effets de lumière. C'est tout. C'est moche en fait. Et vide. Et les vidéos en qualité Playstation (à ne pas regarder sur un écran de plus de 10cm) n'améliorent pas la qualité du soft...

 

 

Gameplay : 1/10

 

On peine à savoir si l'on « joue » ou si l'on regarde une vidéo pendant tout le jeu. On ne fait rien. Il n'y a rien à faire. 1/10, c'est une récompense !

 

 

Durée de vie : 0,5/10

 

Finis en 25 minutes. Alors bien sûr, si on veut faire des tonnes de mix sur les 5 chansons disponibles et appuyer bêtement sur des boutons sans comprendre le rapport avec l'image, ça peut peut-être augmenter la durée de vie, mais qui ferait ça ?

 

 

Son : 7/10

 

Si on est fan du groupe, c'est plutôt bien, avec qualité CD et tout. Sauf qu'il n'y que 5 chansons. Pour les autres...

 

 

Scénario/Ambiance : 1/10

 

La préparation d'un nouveau concert. Avec flash et tout hein. Nan sérieux, c'est n'importe quoi...et creux, mais creux...pfff

 

 

Conclusion

 

 

Les plus

 

- Les musiques sont de bonne

qualité (sonore)

- Un magnifique frisbee !

Les moins

 

- C'est moche

- Ça se finit en moins d'une après midi

- Rien à foutre...

- Beau frisbee, mais fragile !

- 2€ c'est cher pour un frisbee qui casse au premier lancé !

 

 

  

Notes générale : 1,5/10

 

Je n'ai pas pu faire de vidéo test, donc vous ne pouvez pas vous rendre compte à quel point ce jeu est VIDE. Sérieux, on se fout de la gueule du monde. Enfin surtout de celle des fans, je suppose que personne d'autre ne l'a acheté. Pourquoi il détourne le regard le gars au fond là-bas ? Bref, un jeu sans le moindre intérêt, qui a joyeusement surfé sur la mode d'un Girls Band en faisant un produit dérivé attrape couillon. Mal foutu jusqu'au bout, le jeu m'a pris 4 blocs mémoire juste pour mes 20 minutes de jeu (pour rappel, une carte mémoire Playstation n'a que 15 blocs...). Au prix d'un jeu (350 francs à l'époque), il valait mieux aller au concert. Ou laisser ces anglaises chez elles. Ouais, c'est le mieux. Heureusement que Jimy est là pour sauver les meubles. En fait non, j'ai quand même observé le comportement vibratoire du disque, lancé du cinquième étage par jour d'orage. Outre la mort d'un passant, la jugulaire tranchée, j'ai pu constater que même ses modes de vibration n'ont aucun intérêt !

 

Un (très) petit bonus sympa : Quand la nana épicée est sur le globe, tenez start puis pressez rond, triangle, triangle, rond, puis pressez en même temps L1, L2, R1, R2, Select et Start. Une petite surprise que l'on obtient qu'avec le vrai jeu, ça ne marche pas sur émulateur (en tout cas je n'ai pas réussi alors que sur la machine, ça marche) !

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens