Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 23:21

Sagaia_-Front_ASIA-NTSC-.jpg

 

 

Année :1991

Editeur :Taito

Genre :Shoot

Plateforme :Game Boy

Speedrun :Non

 

Auteur : Flappy

 

 

 

Il est pas frais mon poisson ?!

 

 

Dans un monde du shoot dominé par Gradius (Nemesis sur GB) et R-Type, une petite cartouche de chez Taito va tenter de s'imposer, dés les débuts de la GB : Sagaia. Il s'agit en fait du deuxième épisode de la série Darius, une série qui a fait ses premières armes 5 ans plus tôt sur arcade et qui existe encore aujourd'hui, la dernière adaptation à l'écriture de ce test étant sur Itruc (Darius Burst: Second Prologue). La différence entre Darius et Gradius (en dehors d'une lettre) et R-type ? Un univers très porté sur le poisson (mais rassurez-vous, le jeu ne pue pas) et surtout un itinéraire variable pour aller du début à la fin. Enfin, cette particularité disparaît dans un seul épisode de la série. Celui sur le support le moins puissant. Et devinez quoi ? C'est la Game Boy ! Du coup, ben, ici, on a du poisson, mais linéaire.

 

Sagaia--Japan-_01.png

Sagaia ? Pourtant, c'est la mienne !

 

 

Pour commencer, on peut choisir son nombre de vies, jusqu'à 9. C'est plus que d'habitude, et honnêtement, je trouve ça mieux ! J'arriverai peut-être au deuxième niveau...en me mettant en facile, cela va de soit.

 

Sagaia--Japan-_02.png

Une usine ?

 

 

Reste à jouer, maintenant ! On peut le dire, le jeu est beau, surtout en considérant qu'il est sorti assez tôt. Il est relativement lent, et il n'y a jamais trop de tirs à l'écran. Cela déplaira à certains, mais ça laisse le jeu très lisible, et ça fait plaisir ! On se déplace de gauche à droite, les ennemis se déplacent de façon assez...hem...artistique. Donc on ne peut pas forcément prévoir ce qu'il va se passer ! Tout au long des 8 niveaux à traverser, on pourra améliorer son armement et son bouclier, en récupérant de quoi multiplier les missiles tirés par le vaisseau ainsi que les bombes qu'il largue. Chacune de ces 3 catégories présentent 5 niveaux, les power ups étant récupérés sur certains ennemis différentiables des autres par leur couleur, plus sombre ou plus claire que les autres. Par contre, quand on perd une vie, si l'on reste au même endroit (pas besoin de se retaper tout le niveau), on perd toutes les améliorations... !

 

Sagaia--Japan-_03.png

Niveau 3!

Sagaia--Japan-_07.png Aglou

Sagaia--Japan-_09.png

Agla

 

 

J'ai parlé de poisson tout à l'heure, non ? En fait, ça se retrouve surtout dans les boss. Par exemple, le premier est un cœlacanthe géant annoncé comme étant un ''gros vaisseau Roi des Fossiles''. Le deuxième est un gros crabe ''rouge'' (puisqu'ils le disent...).

 

Sagaia--Japan-_04.png

Et il approche vite, en plus

Sagaia--Japan-_05.png

Sympa

Sagaia--Japan-_06.png

Mais vaincu

 

 

En général, pour vaincre un boss, il faut détruire plusieurs de ses parties (les nageoires du poisson, la pince du crabe, etc.).

 

Sagaia--Japan-_08.png

Kraboss avant l'heure !

Sagaia--Japan-_10.png

Pas peur du ridicule en tout cas

(Tortank?)

 

 

Au fait, j'ai dis 8 niveaux ? Il s'agit en fait de 6, plus 2 (le quatrième et le huitième) qui permettent de se battre à nouveau contre les boss vaincus dans les 3 niveaux précédents.

 

 

Graphismes : 7,5/10

 

Beaux, variés et clairs. On regrettera peut-être le manque de détails sur le vaisseau que l'on contrôle, mais c'est bien nécessaire si l'on veut différencier son vaisseau du reste de ce qui se balade à l'écran ! Et les boss ont d'énormes sprites très détaillés et agréables à regarder !

 

 

Gameplay : 7/10

 

On ne peut plus classique pour un shmup sur Game Boy : 2 boutons donc 2 tirs (classiques et bombes), le tout up-gradable (vive l'invention de mots qui ne sont pas encore dans le Larousse!). L'action est relativement lente, mais ça n'empêche pas d'éviter les tirs ennemis.

 

 

Durée de vie : 7/10

 

8 niveaux, 3 niveaux de difficulté mais même en facile, il faudra s'y reprendre à plusieurs fois. Il semble que les continues soient en nombre illimité, un peu d'abnégation amènera au bout du jeu en à peine 1h. Mais c'est un bon jeu sur lequel on reviendra, pour changer un peu des Moaïs de Nemesis !

 

 

Son : 8/10

 

Chaque niveau a sa musique, elle est originale, bien écrite et très adaptée ! Une vraie réussite !

 

 

Scénario/Ambiance : 5/10

 

C'est quoi un scénario ? Vous voulez du poisson ? Il est bon !

 

 

Conclusion

 

Les plus

- Un shmup original qui change des autres

- Très lisible

- Super musique

- Le jeu préféré d'Ordralfabétix

Les moins

- Un poil court

- Gestion des armes un peu trop simple

- Les boss sont ridicules !

(bon ok, ça, c'est un plus !)

 

 

 

 

Note générale : 7,5/10

Sagaia est une très belle surprise, un petit shoot sans prétention qui fait passer un très bon moment. Musiques, graphismes, ambiance, poissons géants, tout y est ! Pour changer de Gradius et R-type, avec un jeu un peu plus simple (dans tous les sens) mais très fun ! Et puis, avec une bonne sauce, le poissons ça passe toujours !

 

Sagaia--Japan-_11.png

Mouais...

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens