Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 20:14

cover.jpg

 

 

Année :1996

Editeur :Acclaim

Genre :Aventure

Plateforme :Game Boy

Speedrun :non

 

Auteur : Flappy

 

 

 

Un vrai coupe-gorge

 

 

Il y a des jours où on se lance des défis. Comme ça, pour le fun. Il y a des jeux qui sont tellement mauvais qu'on ne s'est jamais embêté à passer le premier niveau. Celui-ci en fait parti...

 

Cutthroat-Island--U-_01.png

La plus belle image du jeu...

Cutthroat-Island--U-_02.png

Le cota scénario

Cutthroat-Island--U-_03.png

On peut toujours dire qu'un

minimum d'effort aura été fait...

 

 

Cutthroat Island, c'est avant tout un film. L'île aux Pirates, en nos vertes contrées avec des vaches mais sans « Mère de cœur d'atome ». Ah la belle époque du Space Rock anglais...bref. L'île aux Pirates donc, un film classique de pirates sans plus. Enfin si, son héros est une héroïne (non, pas de drogue on a dit!). On se passera donc de l'histoire, qui reste simple : Le papa de Morgan, l'héroïne, est mort en lui laissant un bout de parchemin, un tiers d'une carte menant à un fabuleux trésor. Morgan va donc rechercher les deux autres morceaux, vaincre ses adversaires, risquer de mourir mais se rattraper au dernier moment, et récupérer le trésor. Voilà voilà. Ah bah finalement, j'ai quand même raconté l'histoire. Tant pis.

 

Bon, mais qu'en est-il du jeu ? Si le film ne restera pas dans les anales, le jeu pourrais, pour sa médiocrité. Assez impressionnante d'ailleurs. Rien de mieux qu'une démo pour s'en rendre compte :

 

 

 

Miteux

 

Donc. Lent. Très lent. Et déjà, là, en deux minutes, ça a l'air répétitif. C'est peu dire.

 

Cutthroat-Island--U-_04.png

La prison

Cutthroat-Island--U-_05.png

Totalité du premier niveau

Cutthroat-Island--U-_06.png

Oh, un score !

 

 

Le premier niveau est une prison. On zigouille quelques gars, puis un dernier avec une hallebarde, et c'est finis. Court, mais chiant. On a beau avoir quelques coups différents, à la fin on fait tout le temps les mêmes...Mais la monotonie peut-être (très) légèrement rompue par quelques objets comme un couteau ou une bouteille à lancer sur l'ennemi. Ah oui, au fait, quand on a un objet, on bloque jusqu'à ce qu'on l'ai lancé...Mais au moins, on apprend de nouvelles techniques après avoir vaincu des boss. Niveau suivant !

 

Cutthroat-Island--U-_08.png

Youpi!

Cutthroat-Island--U-_07.png

Un petit tour en ville

Cutthroat-Island--U-_09.png

Charmant petit village sur une île isolée,

quelques pirates de passages,

mais rien de bien méchant

 

 

Le deuxième niveau est une ville, où l'on se bat sur 3 tableaux consécutifs, face à 3 ennemis différents (qui seront d'ailleurs les 3 seuls ennemis que j'ai rencontré pendant tout ce test). De temps à autre, quelques gens mal intentionnés (ou dégueulasses) balancent bouteilles et bombes de leurs fenêtres. On peut toujours s'arranger pour que ennemi se prenne ça sur la tête. Si l'on arrive à se déééé-plaaaa-ceeeer suuu-ffiiii-saaaaa-meeeeeent viiiii-te...Un vrai calvaire donc. Mais sans boss.

 

Cutthroat-Island--U-_10.png

Taverne

Cutthroat-Island--U-_11.png

Passable

Cutthroat-Island--U-_12.png

Un boss.

Et la moitié de mon corps a disparu.

Réalisation au poil.

 

 

S'en suit la visite d'une taverne, qui a pour seule originalité d'avoir une table sur laquelle on peut monter, et un étage où grimper pour vaincre le boss, un sadique avec un fouet. Il y a un ennemi que je hais, c'est celui avec une espèce de grande scie. J'imagine que ça se veut être une grande épée, mais non, vraiment, ça se tord comme une scie, c'est ridicule. Et chiant, mais chiant...

 

Cutthroat-Island--U-_13.png

Un autre village

Cutthroat-Island--U-_14.png

Un tour en calèche

 

 

Le niveau suivant est une vraie honte. Vraiment. On est sur une calèche qui « avance en ville », c'est à dire qui a une petite image à peine plus grande que l'écran qui défile en boucle pendant les 5 interminables (soit entre les minables, puisqu'inter minables) minutes qu'il dure. Et en plus c'est un pompage d'un niveau à succès des jeux Aladdin, où l'on doit monter ou descendre pour éviter des obstacles. Sauf que là, on saute ou s’accroupit une fois de temps en temps, avec des gars qui sautent toujours du même balcon, jeté d'un coup de pompe dans le fondement. Bien entendu, le jeu se fera un plaisir de rater un saut ou de vous envoyer par terre à la première occasion, auquel cas il faudra tout recommencer...

 

Cutthroat-Island--U-_16.png

Le port

Cutthroat-Island--U-_17.png

Un pompage du village ?

 

 

Le niveau suivant nous mène au port, qui ressemble énormément au village qu'on a déjà visité. S'sont pas foulés les gars...Toujours les mêmes ennemis, toujours le même parfum, toujours toujours toujours...game over.

 

Et ouais parce que, on peut se lancer des défis, mais ça veut pas dire qu'on se doive d'être masochiste en plus hein. Donc ça s'arrête là. La suite essayera de ne pas être trop sanglante. Ou pas. Niark.

 

 

Graphisme : 4/10

 

C'est pas beau. C'est absolument pas varié (5 ennemis différents en comptant les deux boss, le tout sur 5 niveaux...), les animations sont d'une lenteur peu commune. Non vraiment, c'est honteux.

 

 

Gameplay : 2/10

 

Mais il y a pire que les graphismes : le gameplay. Alors ok, il y a quelques coups différents, on en apprend après chaque boss, tout ça. Mais c'est tellement lent, tellement répétitif, tellement chiant ! Je sais pas, quoi, on dirait qu'ils ont tous des boulets accrochés aux pieds. Ou alors c'est l'équipe de développement. Ouais c'est sûrement ça, une belle bande de boulets. Désolé les mecs...

 

 

Durée de vie : 2/10

 

Non. Là, je dis non. NON. Pourquoi ? Parce que le jeu ne comporte que 9 niveaux (j'en ai fais 5 en moins d'1h pour ce test), que le niveau d'emmerdement est tel que jamais je n'y reviendrai (bon peut-être un peu, et encore hein...), que si on s'en donne la peine, il se finit probablement en 1h, pas plus. Nase.

 

 

Son : 4/10

 

Les musiques manques cruellement d'intérêt, même si de temps en temps, elles essaient de faire croire à une action. Les bruitages sont dégueulasses, eux aussi, et ont tendance à faire baisser le son de la machine. (…)

 

 

Scénario/Ambiance : 4/10

 

Allez va, j'ai décidé d'être vraiment généreux, car le jeu se base sur un film et qu'il y a un semblant de scénario justifié au début. Mais sinon, c'est tout aussi minable que le reste du jeu.

 

 

Conclusion

 

Les plus

 

- Une héroïne

- Un joli petit bout de plastique gris          avec une zolie image dessus

- Euh...des histoires de pirates ?

Les moins

 

- Moche, très moche même, avec de vrais morceaux de moche dedans

- Lent, très lent même, avec de (...)

- Toute façon, y a pas Johnny Depp

 

 

 

Note générale : 3/10

 

C'est pas compliqué. Si on aime le film, il faut éviter de jouer à ce jeu. Si on aime les jeux, il faut éviter de jouer à celui-là. Si on n'aime pas les jeux, ni le film, je vois pas ce qu'on ferait avec, sinon se convaincre qu'on a raison. Une bonne grosse daube sous tout les angles : laid, maniable comme une savonnette sur la lune (et vous pouvez me croire, sur la lune, c'est pas très maniable une savonnette!), procure le même intérêt qu'une fourchette plantée dans le noble chêne d'une vieille table d'un salon du château de Chambord pour une poule, permettant de profiter avec joie de ses capacités auditives pour mettre un CD à coté. Et si, éventuellement, la télé est allumée, ça permet toujours de se rendre compte que les vieilles séries américaines des années 70, c'est peut-être pas si mal...

 

Cutthroat-Island--U-_15.png

Continue ? Bof...

Cutthroat-Island--U-_18.png

Game over.

Il semblerait que cela figure l'intérieur d'un vaisseau pirate.

Pauvre Albator...(quoi ? Aucun rapport?)

Partager cet article

Repost 0
Published by flappy-spirit - dans test
commenter cet article

commentaires

BrinceDeLu 09/09/2012 23:03

Salut,

Tu comptes tester The Lion King, un de ces jours, sait-on jamais ?

flappy-spirit 19/09/2012 18:55



Je peux dors et déjà t'annoncer que c'est pour bientôt!



Présentation

  • : Le blog de flappy-spirit
  • Le blog de flappy-spirit
  • : Flappy-Spirit est un blog de test de jeux de Game Boy, principalement de première génération. Amateurs de vieux jeux ou simples curieux, soyez les bienvenus!
  • Contact

Recherche

Liens